أهلا و مرحبا بالجميع، المنتديات منكم و اليكم، لا تترددوا في المشاركة.

منتديات السمارة ترحب بجميع الأعضاء و الزوار، و تتمنى أن يشارك الجميع في اغناء محتوياته في جو من المسؤولية و الاحترام... و شكرا

دخول

لقد نسيت كلمة السر

كم الساعة

المنتدى التربوي للسمارة

smaratarbia.ibda3

أفضل 10 أعضاء في هذا المنتدى

Admin - 93
 
kkamal21 - 28
 
elghiwan - 23
 
ibn sahra - 21
 
fatifleur - 5
 
yaktan - 3
 
gringa - 3
 
pjd.essmara - 3
 
السمارة - 2
 
smara - 2
 

المتواجدون الآن ؟

ككل هناك 3 عُضو متصل حالياً :: 0 عضو مُسجل, 0 عُضو مُختفي و 3 زائر

لا أحد


أكبر عدد للأعضاء المتواجدين في هذا المنتدى في نفس الوقت كان 10 بتاريخ الأربعاء يونيو 26, 2013 1:13 am

Image hosted by servimg.comImage hosted by servimg.comImage hosted by servimg.comImage hosted by servimg.comImage hosted by servimg.comImage hosted by servimg.comImage hosted by servimg.comImage hosted by servimg.comImage hosted by servimg.com

أنت الزائر

الزوار

اعلانات


    Amgala ....La chronique de ... Rachidi Rhezouani

    شاطر

    ibn sahra
    عضو نشيط

    عدد المساهمات : 21
    تاريخ التسجيل : 20/12/2009
    العمر : 36

    Amgala ....La chronique de ... Rachidi Rhezouani

    مُساهمة من طرف ibn sahra في الإثنين مارس 01, 2010 2:03 pm

    maroc-hebdo.press
    Amgala, lieu mythique, lieu réel, lieu de preuve que l’armée algérienne s’était engagée directement à plusieurs centaines de kilomètres hors de ses frontières. J’ai vécu la preuve : plus d'une centaine d'officiers et de sous officiers faits prisonniers, ne sachant ni parler hassani, ni parler espagnol, mus par le sentiment qu’ils oeuvraient contre « l’impérialisme », qu’ils exportaient la « révolution »… par la force, afin que le voisin ressemble au voisin, afin que le lointain obéisse à un centre, afin que le parti-état soit la forme de gouvernement, afin que « l’industrie industrialisante » qui, on le sait maintenant, n’a rien industrialisé, triomphe !
    L’histoire a quelques frémissements qui rappellent outrageusement qu’encore maintenant, cette philosophie est à la base de la stratégie du pouvoir algérien. La partition est une conséquence logique de cette stratégie. Marginalisés sont les peuples, marginalisé est le Maghreb! L’essentiel est que la stratégie du pseudo “centre” gagne. L’objectif est de renforcer le centre et de réduire la périphérie à un sujet docile en l'atomisant ou en l'affaiblissant.
    Cette stratégie a fait long feu, car elle s’est heurtée à l’invincible unité nationale marocaine, et elle s’est fracassée face à la volonté des Marocains, de tous les Marocains.
    Je faisais partie de ceux qui pensaient, à tort, que la convergence économique produirait une convergence des systèmes de gestion des affaires du peuple, qu’elle rapprocherait les pays, qu’elle leur indiquerait la direction de se fondre dans un ensemble économique optimum, chance nécessaire de compter à un horizon humain, en préservant leur intégrité et en développant leur synergie.
    C’était sans compter avec les automatismes que procrée le système de la création d’un centre et la nécessaire abnégation de la périphérie à ses règles.
    Toutes les incantations pour la défense du principe référendaire volent de ce fait en éclats.
    Le référendum, que je sache, s’adresse aux populations. Des critères épousant l’ensemble du corps sont venus corriger les insuffisances d’un « censo » réalisé par une administration militaire espagnole sur une population nomade qui plus est . Mais ces critères furent bloqués méthodiquement pour réduire la population votante à des fractions de tribus. Tant pis, les autres passeront par la trappe du systémique. La population polisarienne n’est qu'un instrument, qu’un troupeau.
    Ils viennent, à défaut d’en avoir la preuve d’en avoir la démonstration.
    Les Nations Unies n’ont jamais organisé de référendum. Elles en ont supervisé certes, et certains de ceux qui ont rêvé de servir «une cause» sont venus peupler les rangs de la «Minurso»
    Qu’importe, la sagesse et la patience du Maroc furent sans limites. Laborieusement, lentement, nous avons apporté la preuve, nous avons enrichi nos propositions, nous avons accepté le principe de transfert de pouvoirs conséquents pour renforcer l’Etat par ses racines, dans un cadre démocratique. Pourquoi les provinces du Sud ne donneraient-elles pas l’exemple d’une décentralisation active, d’une gestion des affaires domestiques par le peuple, dès lors qu’il s’agit d’une option fondamentale, universelle qui embrassera tout le territoire et permettra de fonder une organisation politique exemplaire?
    Mais l’Algérie ne joue pas la convergence, elle joue, depuis toujours, l’adversité. Alors, la réponse est la mobilisation, la réponse est l’unité autour du Roi, la réponse est l’accélération des réformes, l’accélération de la croissance. Pour le reste , notre détermination est sans faille. Sa Majesté vient de l'affirmer solennellement: “L’intégrité territoriale n’est pas négociable".

      الوقت/التاريخ الآن هو الخميس يناير 19, 2017 4:54 am